SPF - SIDF


Le "Sender Policy Framework" (SPF) est une extension du "Simple Mail Transfer Protocol" (SMTP). Le SPF permet au logiciel d'identifier et de rejeter les adresses contrefaites dans le "SMTP MAIL FROM" (Return-Path), un désagrément typique dans les spams. SPF est défini en Experimental RFC 44 08.

Sender ID (identification de l'expéditeur) est une proposition visant à combattre les usurpations d'identité et émanant de l'ex-groupe de travail MARID IETF, qui a associé le "Sender Policy Framework" (SPF) et le "Caller ID" (identification de l'appelant). Sender ID est défini d'abord en Experimental RFC 4406, mais aussi en partie en RFC 4405, RFC 4407 et RFC 4408.

La proposition "Sender ID" était devenue un sujet de controverse concernant les problèmes de licences de propriété intellectuelle : Microsoft détient des brevets sur des éléments clés de Sender ID et a fréquemment mis ces brevets en licence à des conditions incompatibles avec la licence publique générale GNU et considérées comme problématiques pour les implémentations de logiciels gratuits en général. Le 23 octobre 2006, Microsoft a placé ces brevets sous l'"Open Specification Promise", ce qui est compatible avec les licences gratuites et "open source".

Quel enregistrement de SPF Belgacom publie-t-elle?


Pour les clients Belgacom Secure Mail, l'enregistrement suivant est disponible:

     v=spf1 ip4:195.13.7.0/27 ?all

Les domaines ISP de Belgacom publient les enregistrements suivants:

     v=spf1 include:ispmail.spf.secure-mail.be include:bgc.spf.secure-mail.be ip4:206.17.168.28 ~all
Belgacom
Belgacom